Montreal: La police attaque des manifestants anti-racistes lors de la Commission Bouchard-Taylor

Des activistes et organisateurs- trices communautaires, dont des membres du collectif Personne n’est illégal-Montréal, dénoncent l’attaque policière envers les manifestantEs anti-racistes et les militantEs de justice pour les migrantEs lors de la Commission Bouchard-Taylor sur les « accommodements raisonnables » et demandent un arrêt immédiat de la brutalité policière et de la répression politique à Montréal, ainsi que le retrait de tout chef d’accusation émis lors de l’attaque violente menée par la police.

English version

Mardi soir, au moins 75 manifestant-es se sont rassemblés dans le hall du Palais des Congrès de Montréal, et se sont ensuite déplacés au 5ème étage, près de la salle où se tenait la Commission. Les participant-es de la Commission, quelques 190 personnes, ont donc bien pu entendre la manifestation. Après plus de 90 minutes de manifestation à l'extérieur de l'audience, au moins vingt policiers ont fait leur entrée pour tenter d'expulser les manifestant-es. Pendant que les gens ramassaient leurs affaires et partaient, la police a attaqué sans raison la foule, et a ciblé des individus qui ont par après été arrêtés. Durant l'attaque de la police, des agents ont poussé, matraqué et frappé les manifestant-es. Plusieurs policiers avaient aussi sorti leur Taser. Au sein de ce rassemblement, on dénombrait de jeunes enfants et des personnes âgées. Ces dernières ont également subi les coups de la police.

-- La police attaque et arrête des manifestants anti-racistes et pour les droits des immigrants lors de la Commission Bouchard-Taylor.

-- Les lignes de piquetage et les tribunes publiques contre la Commission se poursuivront ce jeudi.

[Pour des entrevues: Contactez Leila Pourtavaf au 514-994-4595]

MONTRÉAl, mercredi le 28 novembre 2007 -- Depuis mardi soir, il s’est tenu des lignes de piquetages et une tribune publique contre la Commission Bouchard-Taylor sur les "accommodements raisonnables". Ces événements ont été organisés par le collectif Personne n'est illégal Montréal et des groupes alliés.

Une déclaration de Personne n'est illégal au sujet de la Commission Bouchard-Taylor et du débat raciste sur les "accommodements raisonnables" est disponible ici: http://nooneisillegal-montreal.blogspot.com/2007/11/accommodements-raiso...

Mardi soir, au moins 75 manifestant-es se sont rassemblés dans le hall du Palais des Congrès de Montréal, et se sont ensuite déplacés au 5ème étage, près de la salle où se tenait la Commission. Les participant-es de la Commission, quelques 190 personnes, ont donc bien pu entendre la manifestation.

Après plus de 90 minutes de manifestation à l'extérieur de l'audience, au moins vingt policiers ont fait leur entrée pour tenter d'expulser les manifestant-es. Le rassemblement est donc retourné au rez-de-chaussée du Palais des Congrès, là où la sécurité avait auparavant dit qu'elle permettrait la tenue du rassemblement sans problème. Toutefois, un avis d'expulsion a été lu, et les manifestant-es ont décidé de quitter les lieux. Pendant que les gens ramassaient leurs affaires et partaient, la police a attaqué sans raison la foule, et a ciblé des individus qui ont par après été arrêtés.

Durant l'attaque de la police, des agents ont poussé, matraqué et frappé les manifestant-es. Plusieurs policiers avaient aussi sorti leur Taser. Au sein de ce rassemblement, on dénombrait de jeunes enfants et des personnes âgées. Ces dernières ont également subi les coups de la police.

Ironiquement, un des agents présents, qui ne portait pas son nom sur lui, s'est identifié comme étant l'agent Stante. Quand quelqu'un lui a demandé si c'était bien Giovanni Stante, qui avait été impliqué dans l'assassinat de Jean-Pierre Lizotte en 1999, il a répondu oui. Pour plus d'info sur ce cas: http://www.ainfos.ca/02/aug/ainfos00058.html

Pendant la tribune publique à l'extérieur de la Commission, des manifestant-es ont discuté d'enjeux concrets tels que la pauvreté, la brutalité policière, le racisme, le système d'immigration, et d'autres encore, à travers des discours, de la musique et de la poésir.

Pour des photos et des nouvelles des lignes de piquetage de la Commission, visitez le site http://nooneisillegal-montreal.blogspot.com dans les prochains jours.

Le collectif Personne n'est illégal et ses allié-es refusent de se laisser intimider par la violence policière, et retourneront à la Commission Bouchard-Taylor ce jeudi pour une autre ligne de piquetage et tribune publique. La manifestation débutera à 18h30 au Palais des Congrès de Montréal, au coin des rues Viger et Bleury (près du métro Place d'Armes).

Pour plus d'information:
Personne n'est illégal-Montréal
514-848-7583 – noii-montreal@resist.ca
http://nooneisillegal-montreal.blogspot.com