Chaîne de la vie: Cinq fois plus de pro-choix que d’anti-avortement

Le 7 octobre dernier, les intégristes chrétiens étaient une vingtaine à Québec pour la manif annuelle des anti-avortements… Nouveauté cette année, à l’appel de la NEFAC et du collectif de l’émission féministe libertaire «Ainsi squattent-elles», une centaine de personnes leur contestaient la rue et contredisaient leur discours réactionnaire.

Les collectifs à l’origine de la contre-manifestation ont largement atteint leurs objectifs. Les intégristes ont été confrontés et leur message médiatique a été bousillé. À l’heure où les réactionnaires sont à l’offensive et où ils occupent l’espace médiatique dans le dossier des accommodements raisonnables, il est important qu’une opposition de rue apparaisse au grand jour.

On retrouvait sur le pavé plusieurs camarades de lutte rencontréEs dans le mouvement étudiant et le mouvement communautaire, de même que quelques syndicalistes. Une bonne délégation de Québec solidaire, seule organisation politique non-associée à la gauche libertaire à avoir officiellement appuyé l’action, était également présente. Cette manifestation prouve que les initiatives libertaires peuvent avoir un écho beaucoup plus large que notre stricte famille politique. Pour peu qu’on fasse preuve de leadership politique, nous pouvons donc entrainer une partie de la gauche dans l’action. Une leçon à retenir...

==
Extrait de Cause commune no 17