«Chaîne de la vie» : cinq fois plus de pro-choix que d'anti-avortement !

==> Notre photo-reportage

L'appel à une contre-manifestation pro-choix lancé par le Collectif anarchiste La Nuit (NEFAC-Québec) et le collectif de l'émission féministe libertaire Ainsi squattent-elles! a été entendu. En effet, alors que les intégristes chrétiens anti-avortements étaient une vingtaine, près d'une centaine de personnes ont manifesté pour le droit des femmes de choisir.

La foule pro-choix était très diversifiée. On retrouvait plusieurs camarades de lutte rencontrés dans le mouvement étudiant et le mouvement communautaire, de même que quelques syndicalistes. Il y avait des punks, des hippies, des étudiant-es, des enfants, et des gens de toutes les générations. Outre les libertaires, une bonne délégation de Québec solidaire, seule organisation politique non-associée à la gauche libertaire à avoir officiellement appuyé l'action, était présente.

Les collectifs qui organisaient la contre-manifestation ont largement atteint leurs objectifs. Nous avons confronté les intégristes et bousillé leur message médiatique. Nous avons démontré à la face du monde qu'il y avait une opposition à leurs discours rétrogrades. Impossible de parler d'eux sans parler de nous! C'est évidemment une arme à double tranchant, il est clair, par exemple, que sans notre présence il n'y aurait pas autant eu de médias sur place. N'empêche, à l'heure où les réactionnaires sont à l'offensive et où ils occupent l'espace médiatique dans le dossier des accommodements raisonnables, il n'est pas mauvais qu'une opposition de rue apparaisse au grand jour, quitte à leur donner momentanément plus d'exposure.

Cette manifestation prouve une fois de plus que les initiatives libertaires peuvent avoir un écho beaucoup plus large que notre stricte famille politique. Pour peu qu'on fasse preuve de leadership politique, nous pouvons entrainer une partie de la gauche sociale et politique dans l'action. Une leçon à retenir...

==> Notre revue de presse