• warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /home/nefacnet/public_html/includes/unicode.inc on line 351.
  • warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /home/nefacnet/public_html/includes/unicode.inc on line 351.
  • warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /home/nefacnet/public_html/includes/unicode.inc on line 351.
  • warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /home/nefacnet/public_html/includes/unicode.inc on line 351.

France: Contrat Première Embauche : Amplifions la mobilisation !

Hier, 400000 personnes ont manifesté contre le Contrat Première Embauche. Pour obtenir le retrait de ce projet de régression sociale, Alternative Libertaire appelle à l’amplification de la mobilisation.

[English version]

Le CPE est censé être un contrat à durée indéterminée (CDI), réservé aux salarié(e)s de moins de 26 ans, dont la période d’essai est portée à deux ans. Durant cette période, l’employeur est autorisé à licencier sans motif et, dans les premiers mois, sans préavis et sans la prime de précarité de 10 %. Enfin, il entraîne encore plus d’exonérations de charges sociales pour les patrons pendant trois ans.

Ce contrat est une mesure de précarisation de plus pour la jeunesse déjà victime du chômage et de la pauvreté. Mais en faisant pression sur la jeunesse salariée, il fait également pression sur l'ensemble du salariat en mettant en concurrence les différentes classes d’âge. C’est une des pires mesures de régression prises par le gouvernement. Celui-ci l’a bien compris et a décidé d’en accélérer le processus de vote, voire même de passer en force en utilisant l’article 49.3.

Les manifestations d’aujourd’hui ont concrétisé une mobilisation qui n’était pour l’instant presque que virtuelle et médiatique. Nous appelons l’ensemble des travailleur(se)s, des étudiant(e)s, des lycéen(ne)s, des chômeur(se)s à poursuivre sur cette lancée en amplifiant la mobilisation et en se l’appropriant.

Cette mobilisation doit également être l’occasion de construire des propositions alternatives pour combattre la précarité. La relance de la consommation, la limitation des emplois précaires, les emplois-jeunes ne sont pas des solutions. La redistribution du temps de travail et des richesses en est une.

Le CPE généralise la précarité, généralisons la lutte !

Alternative Libertaire,
le 8/02/06.