Hip-hop : Désobéissance

Deux ans après « Entre ciment et belle étoile », Keny Arkana remet ça avec « Désobéissance », un mini-album concept tournant autour de l’urgence de la lutte.

« Désobéissance », c’est six pièces coups de poing entrecoupées d’extraits signifiants des forums de « l’Appel aux Sans-Voix ». Ça démarre en force avec une série de textes rentre-dedans sur l’état du monde et d’appel à la rébellion et ça continue sur une note plus intimiste appelant au travail sur soi. Les textes sont toujours aussi magnifiquement travaillés et l’interprétation particulièrement puissante, les fans ne seront pas perdus.

Seule ombre au tableau (à notre avis), Keny Arkana n’a pas abandonné son côté réligieux, mais il a évolué. Le dieu des chrétiens a pris le bord au profit de « Pachamama » et d’une mystique écologiste (avec tout de même un fort relent de culture catholique). Avec un peu de chance, la rappeuse découvrira peut-être l’existentialisme d’ici son prochain disque!

N’empêche, voilà un excellent brûlot qui trouvera sûrement sa place dans la trame sonore de la révolution.

www.keny-arkana.com

==
Extrait du numéro 21 du journal Cause commune