La filière canadienne...

De nombreuses entreprises canadiennes et québécoises s’enrichissent grâce aux guerres impérialistes. En voici quelques-unes :

SNC Technologies : cette firme, qui emploie près 1450 personnes, fabrique plus de 1000 types de munitions, grenades et explosifs dans quatre usines à travers le Québec. Les produits de SNC Technologies sont utilisés notamment en Irak par l’armée américaine. Anciennement la propriété de SNC Lavalin, maintenant de la multinationale General Dynamics.

Bell Helicopter : son usine de Mirabel produit notamment l’hélicoptère Griffon, utilisé par l’armée canadienne, de même que par des pays comme le Salvador, le Pakistan, l’Arabie Saoudite et le Royaume Uni.

Héroux-Devtech : l’entreprise de Longueuil vient de décrocher un important contrat auprès de la multinationale Sikorsky. Elle produira des trains d’atterrissage pour des hélicoptères lourds utilisés par les Marines américains.

Rheinmetall Defence : anciennement connue sous le nom de Oerlikon, l’entreprise allemande produit à St-Jean-sur-le-Richelieu divers systèmes de « gestion de combat » et de « défense terrestre », de même que des missiles utilisés par l’armée canadienne dans ses opérations au sol.

==
Extrait de Cause commune no 15