Cinéma-maison - Le Couperet

Bruno Davert est un professionnel de haut niveau (un cadre!) qui s’est fait larguer quand sa boîte a délocalisé ses opérations pour cause de « compétitivité ». Doté d’un parachute doré (c’est pas n’importe qui) la sérénité de notre homme s’effrite néanmoins au fil des mois, puis des années qui passent sans travail. Son instinct pousserait le « héros » à se solidariser avec ses semblables (« l’ennemi se sont les actionnaires » dit-il) mais il disjoncte complètement et intègre radicalement le discours dominant. Et puis lui vient une idée toute simple : éliminer, littéralement, la concurrence (c’est-à-dire les autres chômeurs ayant le même profil que lui)... Comédie noire ou thriller, selon le point de vue, le dernier film de Costa-Gavras se veut une « sociale-fiction » grinçante et décapante sur la dérive de l’économie et, surtout, ses effets sur ceux et celles qui sont éjecté-e-s du marché du travail. Attention : divertissement intelligent, certes, mais un peu lourd à la fin… Comme un dessert trop riche! Estomacs sensibles s’abstenir.

Un film de Costa-Gavras avec José Garcia (entre autre).

===
Extrait du numéro 12 de Cause commune, le journal de la NEFAC au Québec.